samedi 21 janvier 2012

Éviter le vide

Gandha - Inspiration bleue
Peut être que notre problème dans la vie est très simple, nous constatons que nous devons continuer à faire, penser, aller, écouter, courir, parler, sinon qu’allons-nous être? Nous aimons être remplis de bruit, d’images, de mots, de pensées, de souvenirs, de fantasmes, de sensations, de gens, de plaisirs et de bons sentiments. Quand ces choses ne sont pas là, nous nous ennuyons, seuls, effrayés et très probablement en colère et confus. Le cerveau a besoin d'entrée presque en permanence. Quand il y a un manque d’entrées dans cet étonnant cerveau-ordinateur, nos pensées peuvent en apporter. Nous croyons que ces réflexions sur soi, sur l'ego (le «je») sont la réalité et qu'il n'y a rien de plus. Nous savons qu’il y a cet espace entre les pensées, les paroles, les actions, mais il semble que nous n’y prêtons aucune attention ou nous ne voulons pas regarder là. Mais qu’en est-il de cet espace silencieux à l'intérieur auquel nous ne voulons pas faire face, que nous essayons de garder couvert par tous les moyens?

Je voudrais proposer que ce que nous sommes est dans ce silence. Cela signifie pas seulement tout souvenir de chaque instant de notre vie, dont ceux auxquels nous ne pouvons pas faire face à une seconde fois parce qu'ils sont trop douloureux. Mais cela signifie aussi que notre véritable être-té est juste là, en mesure d'être vécue dans le silence d'un moment libre de tout, de chaque pensée.

Si vous ne l'avez pas encore compris, cette prise de conscience silencieuse, ce pur silence est toujours là en vous, malgré le bruit extérieur, les pensées, les souvenirs et pour le reconnaître tout ce que vous devez faire c’est arrêter une seconde tous les débris extérieurs et intérieurs et vous détendre dans ce calme au cœur de votre être. C'est ce qui a été appelé Dieu lui-même! C'est qui vous êtes, votre véritable soi! C'est le néant qui contient tout! Et pourtant, nous cherchons à l’éviter à tout prix. Nous sommes toujours à éviter ce vide coûte que coûte. Nous avons besoin de fabriquer, manipuler et faire.

Toute la paix, tout l’ordre, toute la santé mentale, toute la bonté, la vérité et l'amour est ici, en vous dans le pur silence qui est au-delà de l'intellect, au-delà du vouloir, au-delà de l'entendement. Juste s'arrêter et écouter avec votre âme. Tout est là. Tout est vous.

Vous êtes ce qui est l’être-té elle-même.

Mark Mc Closkey

Page originale traduite par Christine – Vous êtes invités à partager ce texte à condition de respecter son intégralité et d'en citer la source:http://du-tout-et-du-rien.blogspot.com/.

7 commentaires:

  1. - Vous avez eu beaucoup de disciple, mais y en-a-t-il au moins un qui ait réalisé l'éveil ?

    - Plus d'un !

    - Comment pouvez-vous en être sûr ?

    - C'est bien simple : un jour ils ont cessé de s'intéresser à toutes ces histoires d'éveil.

    Nasrudin et Bernard

    RépondreSupprimer
  2. On demanda un jour à Nasr Eddin   :  - Nasr Eddin, est-ce que certains de tes étudiants sont déjà parvenus à  l'illumination ? - Bien sûr. Beaucoup d'entre eux, répondit Nasr Eddin. - Mais comment peux-tu en être certain ? - C'est facile. Ils ont cessé de me suivre et de suivre quiconque, ils ont cessé de parler sans cesse de «maîtres», d'«enseignements», de  «spiritualité» et autres choses du même genre, et ils poursuivent  leurs vies libres des peurs et des faux-semblants.

    Citation plus complète présente sur un vieux blog que je m'amusais à faire il y a quelques année et consultés par de rares internautes (http://cequiest.over-blog.com/). Ce n'est pas comme le tien Christine avec ces 2000 lecteurs.
    bisous à vous tous.
    RV

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut RV!
      Ce blog je l'ai créé parce que je ne trouvais pas de blog à suivre, avec des lectures qui me fassent du bien à l'âme et me nourrissent au quotidien. Bref c'était ce que j'avais envie de lire.
      Sauf que depuis mon passage sur "regardes-tu-n'es-pas-là", le moteur est en panne...:)
      Désormais il est uniquement pour les lecteurs et s'ils sont nombreux actuellement je suis sûre qu'il y a à peine 2 ou 3 ans ils l'auraient été beaucoup moins.
      La conscience s'ouvre, s'étend, révèle, illumine de plus en plus.

      Supprimer
    2. Oui, à ce sujet, Christine, pourrais-tu me donner ton sentiment.

      Comme tu as pu le voir, je débute à peine mon blog, et je m'interroge à propos de son contenu.

      J'étais parti sur l'idée de faire des articles de spiritualité un peu tous azimuts (les grands Maîtres du passé et du présent, les mythes, les Traditions spirituelles, les concepts spiritualistes et doctrines, etc., etc.) ; mais quand je constate que ton blog (et quelques autres) est beaucoup plus resserré sur la non-dualité et la Voie abrupte, je me demande si je ne serais pas en retard d'un train.

      Il est vrai que beaucoup de gens ne sont pas encore prêts à accueillir la vision non-duelle, et que je m'en voudrais de ne pas leur fournir le contenu qui leur convient. D'autant que, de mon point de vue, la vraie non-dualité inclue la dualité (ce serait en effet très dualiste de considérer qu'il y a d'un coté la dualité et de l'autre la non-dualité).

      D'un autre point de vue, et comme tu le dis si justement, la conscience s'ouvre tellement en ce moment, qu'il n'est peut-être plus temps de finasser (si je puis m'exprimer ainsi).

      Alors il est bien évident qu'au bout du compte je ferai comme je le sens, mais avant d'être sûr de bien le sentir j'aimerais avoir quelques avis extérieur, dont le tien puisque tu me sembles aux première loges pour juger de l'affaire.

      Merci d'avance

      Bernard

      Supprimer
    3. Oulà! je ne suis pas experte en ce domaine!
      Bon l'avis simple: j'ai vu ton blog, tu écris tes articles toi-même et les gens réagissent: tout cela est parfait. Viendront à toi ceux qui ont besoin de lire ce que tu publies.
      Pour exemple, j'ai un autre blog sur lequel je ne publie plus parce que j'ai terminé ce que j'avais à partager à ce niveau, mais le blog continue à être visité régulièrement et à aider ceux qui ont en besoin.
      Nous voyons bien que tous les niveaux de conscience évoluent, certains nous enjoignent à poursuivre et nous offrons à notre tour ce que nous avons à partager.
      C'est la vie quoi!
      :)

      Supprimer
    4. Bon, merci pour ton avis.

      On va donc suivre... la vie !

      Supprimer