mardi 1 mai 2012

Silence

Lorsque vous devenez pleinement présent, les pensées s’arrêtent et votre mental est silencieux. Vous n'essayez pas d'arrêter les pensées. Il se trouve simplement que vous devenez présent. Les pensées s’arrêtent parce que vous devenez présent, parce que les pensées sont toujours au sujet du passé ou de l'avenir.

Vous ne pouvez pas penser à l'instant présent. Vous devriez sortir de l'instant présent pour y penser. Donc, si vous devenez entièrement présent à quelque chose qui est en fait ici, maintenant, vous devez émerger hors du mental et du monde de la pensée. Il ne peut en être autrement. Un changement notable se produit en vous, c’est le passage du monde mental du passé et de l'avenir dans le monde du maintenant.

Vous ne pouvez pas arrêter les pensées. C’est impossible. L'effort même pour arrêter les pensées est un renforcement du processus de la pensée. Tout ce que vous pouvez faire est vous détendre, noter que vous êtes dans le mental, et puis soyez présent à ce qui est toujours présent. Si en ce moment vous pouvez le voir, l'entendre, le sentir, le goûter, le toucher ou le sentir, alors il s’agit du moment présent.

Ce n'est pas quelque chose dont vous vous souvenez ou que vous imaginez dans votre mental. Ainsi vous pouvez être présent avec cela. Vous ne pensez pas à son existence. C’est actuellement ici, maintenant, ainsi vos pensées s'arrêtent et vous éprouvez un profond sentiment de paix lorsque votre mental devient silencieux.

Mais il y a un niveau encore plus profond de paix et de silence qui attend d’émerger, alors que vous devenez de plus en plus présent. Alors que votre mental devient plus silencieux, une porte intérieure est ouverte, permettant un silence infini et éternel d’émerger. Ce silence infini et éternel est l'essence même de votre être. Il est votre vraie nature. Il est l'essence de toute existence. Il est l'éternelle présence silencieuse de la conscience pure. Il est le «JE SUIS» en vous. Cette dimension en vous existe en ce moment et uniquement ce moment. C’est cette dimension en vous qui existe dans l'Unicité.

C’est votre nature de Bouddha. C’est le Christ en vous, qui existe dans l'Unicité de Dieu. C’est l'homme éveillé. C’est la femme éveillée.

Leonard Jacobson
 
Page originale traduite par Christine – Vous êtes invités à partager ce texte à condition de respecter son intégralité et d'en citer la source:http://du-tout-et-du-rien.blogspot.com/

8 commentaires:

  1. Voila qui est bien dit... simplement et véritablement... le mental ne devrait etre rien d'autre qu'un outil a utiliser a bon escient... au présent... Mai il y a un niveau encore plus profond... comme une "seconde mort" qui rappelle Omar Khayam... je résume: "le passé est du passé oublie le, l'avenir n'est pas encore arrivé, oublie le, vit au présent... oublie le aussi" ...

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Christine,

    Merci d'apporter un peu de lumière dans l'instant...
    Bien à toi

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Christine, et bon 1er mai !
    J'ai adoré cet article direct.

    Avec ma silencieuse absence de pensée.

    Oliver

    RépondreSupprimer
  4. Merci à vous pour vos commentaires et bon 1er Mai à Tous!

    RépondreSupprimer
  5. Merci Christine pour ce beau texte et pour la belle photo aussi... Je remarque quand même que l'on maltraite le mental... Il est lui aussi en demande d'amour, et en ce qui me concerne, je calme mon mental en lui envoyant ma plus pure lumière. Un peu comme un chat que l'on caresse avec beaucoup de délicatesse... Idem pour l'égo... Je souhaite un joyeux 1er mai à mon mental et à mon égo... Bisous rieurs de Gilles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un bon traitement, il doit ronronner!

      Supprimer
  6. en ce moment tu nous livre un collier de perles Christine...
    Merki bien :)=)
    amitié
    guil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Guil, ravie que tu apprécies.
      :)

      Supprimer