dimanche 13 mai 2012

Le Bouddha aux Mille Mains

Des répétitions à la représentation, une magnifique performance artistique.

~ Handicapés de Chine Troupe populaire Performing Art, " Khuan Yin aux Mille-mains". Khuan Yin est une déesse chinoise.Sentant la musique à travers les haut-parleurs et guidés par les gestes de la main, une troupe de danseurs sourds de Pékin prend des mesures pour défendre les droits des personnes handicapées à travers le monde ~


6 commentaires:

  1. Merci Christine, c'est tout simplement fabuleux...
    Le nom me rappelle un enchaînement de Qi Gong : les mille mains sacrées... Mais bon là on fait avec 2 pas avec 1000!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Christine et bon dimanche,

    Cela n'a pas trop de 1000 bras quand il s'agit d'étendre activement la Compassion sur le monde.

    Mao, lui, n'en avait que 2. C'était apparemment insuffisant pour gommer Quan Yin de la conscience collective des Chinois.

    Ce magnifique spectacle, c'est un peu du Dalaï Lama (en tant que "réincarnation" de Quan Yin) qui envahit la Chine.

    Om Mani Padme Hum !

    Bernard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Incroyable... ce spectacle nous laisse sans mots; seulement de grandes émotions, spécialement en ce jour de la fête des mères.
      Merci pour toute cette splendeur dans un monde qui porte beaucoup de souffrance.
      Ghislaine.

      Supprimer
  3. Bonsoir, allez, une rapide traduc de google, ça fait un peu chinois ;-)mais ça vaut bien ça, le message est aussi beau que les images...
    "Guanyin ou Kwanyin, la Déesse de la Miséricorde.

    ~ Handicapés de Chine Troupe populaire Performing Art, "Mille-main Guan Yin" Guan Yin est une déesse chinoise.Sentant la musique à travers les haut-parleurs et guidés par les gestes de la main, une troupe de danseurs sourds à Pékin prendre des mesures pour défendre les droits des personnes handicapées à travers le monde ~

    "Etre sourd et muet, ces artistes handicapés femmes endurent la douleur et la souffrance dans la formation vigoureuse, tout simplement pour offrir un message d'amour à l'humanité."

    Selon la légende, Guanyin, la plus jeune fille d'un roi, a défié son père quand il a cherché un mari pour elle. Le roi en colère lui renvoya dans un monastère avec des instructions qu'elle devrait être contraint d'obéir. Ce qui a renforcé sa détermination. Alors le roi a mis le feu au monastère et a ordonné son exécution quand elle a été capturée assise récitant des sutras . Comme elle était sur le point d'être décapitée, l'épée se brisa en deux et un tigre de nulle part l'a emportée dans une forêt.

    Un jour, de loin, elle vit le roi était malade et ne répond pas au traitement, alors elle rompu ses bras et les yeux à les sacrifier pour lui. Le roi fut triste le ciel et la terre pria de faire tout pour sa fille. Bientôt, Guanyin a eu les bras et les yeux par milliers, et s'inclinant devant son père, elle le poussait à pratiquer de bonnes actions pour que le roi accepta volontiers.

    En fait, les légendes ont Guanyin sous diverses formes. Mais l'histoire de la Déesse dans cette forme de mille-mains a eu un immense attrait. Ainsi, la divinité aux mille mains n'est plus un symbole religieux exclusif, mais est devenue une icône culturelle populaire aux adeptes religieux et les gens ordinaires aussi bien.

    La légende des Mille-mains Guanyin tel qu'elle est interprétée par les artistes spéciaux ont cueilli les cordes sensibles de l'auditoire. Dans leur interprétation de la déesse légendaire, ils ont non seulement démontré leurs talents de danseurs superbes en parfaite harmonie avec les mouvements élégants et énergiques, mais atteint un niveau supérieur à vous de le transformer en un mythe vivant plein d'attrait artistique et puissance d'agitation sur la scène.

    Bien que nous n'avons vu un danseur de premier plan sur la scène, nous l'avons vu dans les yeux de notre esprit un ensemble collectif où 21 membres de la troupe fusionnés comme un être humain avec un cœur partagé. Qu'est-ce que nous avons vu sur la scène était celle des Mille-mains Guanyin, sereine, belle et sainte, qui existait dans chacun des coeurs des danseurs. Tout en appréciant la performance colorée, nous avons connu un profond sentiment de tranquillité et de calme, un processus de nettoyage et la purification de nos âmes.

    Nous spectateurs peut difficilement imaginer combien de temps et d'efforts ces artistes doivent avoir investi dans la réalisation de cette œuvre d'art unique. Et seulement un collectif avec tous ses membres d'équipage liés ensemble dans l'unité, l'harmonie et la convivialité pourrait le faire.

    L'image de la Guanyin aux mille mains est le symbole de l'amour maternel et de la compassion infinie.

    Et l'illumination que nous tirons de la performance elle-même est que les personnes handicapées sont également les créateurs des deux richesses matérielles et spirituelles. Un tel esprit de persévérance dans la poursuite et la création d'une vie meilleure dans l'adversité devrait être suivie par chacun d'entre nous."

    ...all right... :)

    RépondreSupprimer
  4. Magie de l'unité, magie du coeur, tout est transcendé.
    Bel exemple d'harmonie apporté par ces artistes.
    Certains de leurs sens sont peut être défaillants (audition, vue...) d'autres ont un corps mutilé mais tous nous montrent que d'autres sens restent à explorer et à mettre en valeur pour qu'ils brillent de mille feux à l'unité.
    Merci pour cette magnifique vidéo.
    Bonne journée à tous

    RépondreSupprimer