samedi 31 mars 2012

Suis-je vraiment ce que je crois être?

Maintes expressions courantes, et parfois la structure même du langage, révèlent que les gens ne savent pas qui ils sont. 

Vous dites: "Il a perdu sa vie" ou "Ma vie", comme si vous pouviez la posséder ou la perdre.

En réalité, vous n'avez pas de vie, vous êtes la vie. 

La seule vie qui soit, la conscience unique qui englobe l'univers et prend une forme temporaire pour faire l'expérience d'elle-même en tant que pierre ou brin d'herbe, comme animal, personne, étoile ou galaxie.

Pour retourner chez soi, il est facile de se rappeler la vérité :

Je ne suis ni mes pensées, ni mes émotions, ni mes perceptions sensorielles, ni mes expériences. Je ne suis pas le contenu de ma vie. Je suis la vie. Je suis l'espace dans lequel tout se produit. Je suis la conscience. Je suis le Présent. Je suis.

Eckhart Tolle 

Page originale

3 commentaires:

  1. LE je suis c'est bien mais regardon ou il nous méne il et bien de ce contenplé mais sa faite pas de nous ce que nous somme vraiment alor le je serait et trés bien aussi tout comme le j'était car le j'etait et le je suis et le je suis et ce que je c'eurait alor le je suis et un resulta et pas forcement votre realiter d'ou l'inportence de s'avoir qui nous somme d'ou nous venon car ce souvenire d'ou nous venon la et le veritable je suis et pas celui la qui dit je suis ce que je suis car je suis aveugle et sourde notre je suis(present) et un resulta de justement votre perseption de dire je suis. alor que vous n'étes pas vous etes et ce vous etes n'ais le JE SUIS celui qui et le véritable je suis ET le j'etait je ceurait DONC le je suis car il a récuperait tout sa faculter du je suis

    RépondreSupprimer
  2. "Qu'est donc qui, une fois connu,
    fait connaitre tout ce qui existe?"
    Charade postée ce matin (pour les curieux...) sur mon blog:
    http://coeur-eveil.blogspot.fr/
    Ce qu'écrit ici Ekhart Tolle est l'essence meme de la "Prajnaparamita", le coeur de la compréhension parfaite:
    "Sache donc que la prajñâ pâramitâ est la grande formule magique, la grande formule du savoir, la formule suprême, la formule inégalée qui permet de supprimer toutes les souffrances, elle est vraie et non pas vaine. C'est pourquoi j'enseigne la formule de la prajñâ pâramitâ."
    http://www.zen-occidental.net/sutras/shingyo.html
    Pour retourner chez soi...

    RépondreSupprimer
  3. Si la Réalité existe, et certes Elle existe, car sinon, nous-mêmes ne serions pas là, à désespérément La chercher, si donc trouver la Réalité c'est enfin se redonner la pleine liberté d'être, je n'ai pas besoin de courir à l'autre bout du monde pour la trouver, elle se trouve tout autour de moi, elle se trouve en moi, Elle est moi quand j'arrête de me séparer d'Elle en croyant qu'elle se trouve ailleurs.

    Alors, je n'ai pas besoin de tous ces mots étrangers, pramachinchose qui ne font qu'ajouter au fatras dont il me faudrait débarrasser de toute urgence...

    RépondreSupprimer